Bien rédiger sa synthèse de documents

Méthodologie

Cet exercice n’est pas des plus faciles et peut vite devenir compliqué si la méthodologie n’est pas acquise ou du moins n’est pas bien comprise. Je vous propose de revoir quel est l’objectif de la synthèse de documents, quelles en sont les différentes parties et surtout comment s’y prendre.

L’objectif de la synthèse de documents

Il s’agit ici de restituer de façon objective, concise et ordonnée les idées principales relevées dans les documents fournis, en utilisant vos propres mots. C’est une confrontation de documents. N’oubliez surtout pas que votre composition ne doit reprendre que les idées contenues dans la documentation. Vous ne devez en aucun cas donner votre avis.

Les différentes parties de la synthèse de documents

Elle est constituée de trois parties : une introduction (soignée), un développement (construit) et une conclusion (logique).

De votre travail d’analyse des documents, vous devez dégager une problématique et un plan.

  • L’introduction

Il est important de commencer par une phrase d’accroche qui éveille l’intérêt du lecteur, phrase en rapport avec les textes proposés bien entendu. Présentez ensuite les documents de façon rapide en précisant le type de document dont il s’agit (un extrait d’essai, une page de roman, un article de presse, etc.), son auteur, son support et la date. Puis vous devez énoncer le problème soulevé par les textes qui vous ont été soumis pour synthèse. Pour finir, vous annoncez le plan choisi pour votre synthèse.

  • Le développement

Il comprend généralement entre deux et quatre parties qui ne doivent pas être trop disproportionnées. Tous les documents doivent être cités. Ne jamais traiter un document seul dans une partie. N’oubliez pas, il s’agit d’une confrontation de documents. Il faut établir un lien entre les textes et surtout ne pas les résumer successivement.

Chaque partie comprend deux ou trois paragraphes. Au début de chaque paragraphe, vous donnez l’idée développée, puis vous vous référez précisément à la documentation qui doit étayer l’idée énoncée dans la première phrase.

La dernière phrase de chaque partie amène à la partie suivante.

Référez-vous de façon constante et précise aux textes afin que le lecteur n’ait pas à chercher de quel document il s’agit.

  • La conclusion

Elle constitue le bilan objectif de votre développement, sans reprendre le plan. Constatez l’accord, le désaccord, l’incertitude à propos du problème posé.

Sauf si on vous le demande explicitement, vous ne donnez jamais votre avis dans la conclusion.

Conseils

→ Prenez le temps de lire attentivement les documents afin de bien en retirer les idées principales.

→ Sur une feuille, dans le sens de la longueur, établissez un tableau qui vous permettra de noter les idées principales de chaque texte et ainsi vous fera gagner du temps lorsque vous les confronterez.

→ Ne vous laissez pas déborder en rédigeant un brouillon du développement.

→ Ne pas mettre de couleur, ne rien souligner.

→ Soignez votre présentation et votre écriture car une copie difficile à lire ne sera pas à votre avantage !

Résumons

1. Prendre connaissance des documents

2. Dégager une problématique

3. Préparer un plan

4. Rédiger

5. Relire (indispensable !)

Si vous avez besoin d'être accompagné pour la rédaction de votre synthèse de documents, contactez votre rédactrice.
Ensemble nous étudierons vos besoins.